L’école numérique c’est parti ; deux séances hebdomadaires d’une heure 30 pour les CM2, CM1 et CE2 et en complément les prestations de Mr CORCELLE pour préparer le «B2I ». Setti et Clément, interrogés récemment, ont fait part de leur grand intérêt, pour les sites internet proposés par Mme POITEVIN et pour les logiciels utilisés, le traitement de texte, l’initiation à l’anglais et les maths (au travers de l’amusant Matou matheux). La formation des enseignants s’étalera sur toute l’année. Notons que le 27 janvier les enseignants du secteur sont venus à Ousson pour découvrir ces méthodes nouvelles. L’intérêt des enfants d’ores et déjà patent progressera avec la plus grande diversité des exercices proposés. Et des écoliers pleins d’attention en classe Les officiels le jour de l’inauguration Le Recensement En cours depuis le 21 janvier il se poursuivra jusqu’au 20 février. Les agents recenseurs, Mme MIGEON Lucette et Mr BERTHELOT Pascal sont munis d’une carte officielle et sont tenus au secret professionnel. Ils vous remettront les questionnaires à remplir concernant votre logement et les personnes qui y habitent. Votre participation est essentielle et obligatoire. Les résultats du recensement éclairent les décisions publiques en matière d’équipements collectifs (écoles, hôpitaux, etc). Ils aident également les professionnels à mieux évaluer le parc de logements, les entreprises à mieux connaître les disponibilités de main d’œuvre, les associations à mieux répondre aux besoins de la population Dès la fermeture de l’épicerie, M.Croissant a pris contact avec les enseignes voisines, dont certaines sont venues sur place, mais qui au final se sont toutes déclarées non intéressées par une reprise. La commission municipale «artisanat et commerce » a pris acte du fait que, sur le terrain des petites communes de moins de 1000 habitants, le constat est général : autour de nous, dans les mêmes conditions, les épiceries de village vivotent, sont reprises, vacillent et ferment. Même si les locaux sont bien adaptés, accessibles de plain-pied, avec des possibilités de stationnement, et les supermarchés moins facilement accessibles que pour les Oussonnois. Pas question cependant de décourager un éventuel repreneur (le local restera à disposition pour une épicerie ou tout autre commerce). A défaut de reprise, une solution internet appelée «DRIVE» qui connaît une progression très importante là où elle fonctionne, sera proposée par une au moins de nos enseignes locales dès avril 2010. Point important : les prix proposés sont les mêmes qu’en magasin. La municipalité va étudier la possibilité d’un accueil pour initier les Oussonnois à un tel service et d’une permanence de livraison pour réduire les coûts du service-au moins dans une période de mise en route. LA VIE COMMUNALE L’épicerie du Village Les enfants pleins d’ardeur aux jeux du 14 juillet L’école Page 3 Page 01 Page 02 Page 03 Page 04 Page 05 Page 06